Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 12:46

 

LE NOUVEL HYPER SURFE SUR LA VAGUE VERTE.

 

Photo : Stéphane Catrice, directeur d'auchan Arras, Jean-Michel Tougne et Pascal Lambert.

 

Avant même de débuter la visite, Stéphane Catrice, le directeur d'Auchan Arras a souhaité faire le point sur les pratiques durables du chantier. "Avant toute chose, nous avons décidé d enous réinstaller sur une ancienne friche industrielle, nous n'avons pas été consommateur de terrains agricoles et cela, déjà, c'est s'inscrire dans le DD", tient à souligner le directeur.

 

Sur le chantier.

 

Sur le chantier aussi, la notion de DD est déclinée sous toutes ses formes et le discours est bien rodé.

Dans de nombreux endroits du chantier, impossible d'échapper aux bennes. "Auparavant, sur les chantiers, chaque entreprise gérait elle-même ses déchets. Sur ce chantier, nous avons décidé de les prendre en charge et d'organiser nous-même les différentes filières de retraitement. Des bennes sont disposées partout sur le chantier afin de trier le carton, les métaux, ... Et nous avons une personne qui s'occupe de vérifier que le tri est réalisé correctement", précise Pascal Lambert, responsable d'exploitation technique.

 

Dans la conception du magasin.

 

Le nouvel hypermarché se veut très économe en terme de consommation d'énergie. Pour y parvenir, de nombreux aménagements ont été effectués. La toiture des bureaux, qui se trouve le long de la rue Copernic est une toiture végétalisée avec des espèces qui se suffisent à elles-même. Sur le site, 150 arbres seront plantés, et ce ne seront que des essences locales, notammment des hêtres. Sur le parking, Auchan a prévu d'installer aussi des garages à vélo et des bornes pour recharger les véhicules électriques.

Pour la consommation d'énergie, la direction d'Auchan a décidé de concevoir un bâtiment tout électrique. Pour éviter les déperditions de chaleur, les quais de déchargement ne seront plus réfrigérés, la chambre froide se trouvant à proximité. Au sein même de la chambre froide, on trouvera le lieu dédié à conserver les surgelés, là aussi on souhaite éviter les écarts de températures. En magasin, les différents lieux destinés aux produits frais et congelés seront équipés de rideaux ou autres portes toujours pour limiter les surconsommations.

Le parking aérien, au-dessus du magasin devrait permettre de moins chauffer l'ensemble. Pour chauffer, justement, le magasin sera doté de pompes à chaleur réversible. "Nous avons mené une étude poussée en terme de consommation électrique", insiste Jean-Michel Tougne, qui pilote le chantier pour le groupe Auchan.

Une reflexion a aussi été menée quant à la gestion de l'eau. Le bâtiment va, bien sûr, récupérer les eaux de pluie. Elles seront systématiquement filtrées pour être dégraissées, entre autres. Ces eaux serviront pour arroser les différentes plantes de la jardinerie, mais aussi à laver les sols du magasin.

Enfin, dans l'éclairage, les bâtisseurs ont préféré utiliser des lampes led qui consomment moins.

Ainsi, le bâtiment devrait recevoir une certification en tant que bâtiment durable.

 

Dans la sensibilisation des employés.

 

Chaque mois, dans tous les magasins Auchan, un classement est établi pour savoir quel est le magasin le plus performant, en terme de tri des déchetspar exemple. "Dans notre vieux magasin, nous sommes régulièrement deuxième. Ici, nous devrons être premier", ajoute Stéphane Catrice.

Pour y arriver, de grandes campagnes de sensibilisation ont été menées auprès des employés pour qu'ils apprennent à trier. Dans le nouveau magasin, les employés devront poursuivre leurs efforts. Les clients, eux, seront incités à déjà trier dans leur caddie les différents emballages. Des bornes seront à leur disposition en sortie de caisse. Il faut savoir qu'Auchan a mis en place sa filière de retraitement. "Chaque mois, nous récoltons 50 t de papier ou carton, 18 t pour la méthanisation", rapporte Pascal Lambert.

D'autre part, dans le nouvel hyper, les urinoirs seront des urinoirs secs.

 

L'Avenir de l'Artois. Mer-1er-12-10.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires