Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 11:42

Communauté urbaine d'Arras.

Développement durable.

BÉNÉFICIEZ D'UN AUDIT ÉNERGÉTIQUE GRATUIT.

 

Photos : 1) Jocelyne et Lionel Heugue, d'Arras. 2) Pierre-Antoine Poudroux, à Saint-Laurent-Blangy.

 

Si vous envisagez de vous lancer dans des travaux pour réduire votre consommation d'énergie et que vous ne savez pas trop par où commencer, cet audit peut vous intéresser. Dans le cadre d'une politique de DD, le conseil régional a piloté cette mission à laquelle la CUA s'est portée volontaire. Parce que la rénovation des logements anciens est essentielle quand on parle de DD (économies d'énergie, limitation des gazs à effet de serre), les deux institutions proposent à des foyers du territoire de bénéficier gratuitement des conseils d'un expert en la matière.

 

"Une étude hyper poussée".

 

L'année dernière, plusieurs foyers arrageois ont décidé de s'inscrire pour bénéficier de ces conseils. Jocelyne et Lionel Heugue, d'Arras, ont été tout à fait satisfaits de cette expérience. En 2003, ils ont acheté une maison de 1933, située rue du Temple. Cette année-là, ils ont changé les fenêtres, l'isolation du grenier, beaucoup de choses d'époque, notamment l'électricité. Sensibilisés à l'économie d'énergie, ils ont reçu en 2010 deux techniciens d'Energelio. Durant deux heures, le couple a répondu aux questions des thermiciens (spécialiste de thermique). Deux mois plus tard, "une étude hyper poussée", leur détaillait leur consommation annuelle et trois scenarii avec des coûts différents pour réduire cette consommation. "En 2010, notre consommation a été de 312 kWh/m2/an. Notre maison est donc classée E au niveau du diagnostic de performance énergétique qui va de A pour les maisons qui consomment le moins à G pour celles qui consomment le plus. Le premier scénario vise une consommation à 150 kWh//m2/an, le deuxième scénario vise une consommation de 120 kWh/m2/an et le troisième scénario une consommation de 100 kWh/m2/an."

Pour chacune de ces pistes, des solutions sont proposées. Par exemple, pour coller au premier scénario, il faut isoler l'ensemble des murs par l'intérieur avec un isolant d'un épaisseur de 10 cm, isoler une portion de toiture qui n'est pas assez épaisse, installer une VMC mécanique simple flux. Le couple a réalisé une partie des travaux : ils ont fini l'isolation du toit, l'isolation par l'extérieur, les trois quarts - "Nous n'avons pas fait la façade devant nous pour ne pas toucher au caractère de la maison" - changé la chaudière, ils ont suivi les préconisations des techniciens et font un suivi de consommation mensuelle de l'électricité, du gaz et de l'eau. Le hic : entre le moment où ils ont réalisé une partie des travaux qui étaient subventionnés, la loi de finance est passée, ce qui fait que le couple a dû choisir entre l'éco-prêt à taux zéro et le crédit d'impôt. Ils ont choisi la première. Enfin, si l'étude a été positive pour eux, cela a été compliqué de trouver une entreprise capable de faire l'isolation par l'extérieur. "Nous l'avons finalement trouvé en allant à Artois expo, au salon Immobilier Eco Habitat."

 

Améliorations en fonction des moyens.

 

Pierre-Antoine Poudroux, qui habite résidence de la Semoy, à Saint-Laurent-Blangy, est également très content "car grâce à cette synthèse qui met en avant tout ce qui ne va pas, je sais ce que je dois faire". Sa maison qui a trente ans est classée F. Après le passage des techniciens d'Energelio, l'Immercurien a fait des travaux dans sa salle de bains, pour limiter les arrivées d'air froid, il a également coupé le grand sapin et l'énorme cèdre bleu devant son habitation en vue d'installer pourquoi pas des panneaux photovoltaïques, "si ce n'est pas trop cher". "J'apporte les améliorations en fonction de mon porte-monnaie. Ce qui est bien avec cette étude, c'est que les différentes aides sont présentées. Mais ces aides vont-elles perdurer vu les conditions actuelles ?" s'interroge Pierre-Antoine Poudroux qui lui aussi a pris le pli de relever mensuellement ses consommations d'énergie.

(...) La CUA cherche encore 25 foyers pour bénéficier gratuitement d'un audit énergétique. Cet audit évalué à 1000 euros par logement, est entièrement pris en charge par le conseil régional Nord-Pas-de-Calais.

 

Mylène RÉVEILLE. L'Avenir de l'Artois. Mer-20-7-2011.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires