Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 18:29

Saint-Laurent-Blangy.

La base nautique nautique et la Vie active s'unissent pour les jeunes immercuriens.

"TREIZE JEUNES ONT INTÉGRÉ LE PROJET".

Les jeunes des quartiers Leclerc et Nicolas de Saint-Laurent Blangy participent à un projet mêlant éco-citoyenneté et loisirs à la base nautique de la commune.

 

Photo : Les jeunes accompagnés de leurs éducateurs, ont nettoyé les bords de la Scarpe.

 

Pour la seconde fois, la base nautique de Saint-Laurent Blangy lance une opération d'intégration pour les jeunes collègiens de la commune au cours de l'été.

En partenariat avec l'association la Vie active et la municipalité, le projet de la base nautique a été validé et reconnu par le service de la jeunesse et des sports. Pierre Verlinde pour la  base nautique, Jérôme Debeugny pour la Vie active et Ben Nacer, mettent leurs savoirs faire et leur expérience d'éducateur en commun afin d'encadrer et d'accompagner sept jeunes au cours de neuf demi-journées.

 

Éco-citoyenneté et loisirs.

 

"On essaye d'intéresser les jeunes en alternant activités éco-citoyennes et loisirs" résume Pierre. En effet, c'est sur les bords de la Scarpe que les jeunes passent leur temps, tantôt pour y accomplir des tâches de nettoyage, tantôt pour y pratiquer du canoë kayak. "Le but c'est de leur faire réaliser deux demi-journées de travail pour une demi-journée de loisirs, sachant qu'une demi-journée dure environ trois heures" précise Jérôme.

Cette année, plusieurs chantiers sont proposés aux jeunes, la base nautique n'est plus le seul terrain où les adolescents peuvent oeuvrer pour l'environnement. "C'est la nouveauté cette année, la commune de Saint-Laurent-Blangy propose aussi aux jeunes d'intégrer les services techniques de nettoyage en se basant sur les principes de l'Agenda 21. En tout, ce sont treize jeunes qui ont intégré le projet."

En ce qui concerne les jeunes de la base nautique, l'aboutissement sera une journée à la mer. Mais en attendant, ce sont des matinées et des après-midi que les collégiens passent en compagnie de leurs éducateurs.

Dernièrement, les jeunes ont débouché une source. "Il fallait la désengorger, ils ont travaillé les pieds dans une eau à 6 degrés ce n'était pas facile" reconnaît Pierre. La semaine dernière, c'est aux bords de la Scarpe qu'ils ont oeuvré.

 

Ils participent à l'entretien de la Scarpe.

 

"Des algues s'amassent tout au long de la rivière et l'on y retrouve beaucoup de déchets, des papiers, des bouteilles et parfois d'autres choses plus dangereuses comme des seringues. C'est un gros chantier" assurent Pierre et Jérôme. "On équipe les jeunes de gants et ils partent en canoë sur la Scarpe, avec leurs sacs, pour ramasser un maximum de déchets."

Les éducateurs ont prévu deux demi-journées pour une telle tâche. Une action dont les jeunes pourront être fiers. "Ce qui est bien c'est que cela permet à certains de fréquenter la base alors qu'ills n'auraient pas pu dans d'autres circonstances" confie Jérôme. Et il semble que les jeunes y prennent goût puisque certains sont présent sur le site parfois une heure avant le rendez-vous. "Oui, ils pêchent, certains arrivent avant, d'autres arrivent après. Il vaut mieux qu'ils soient là qu'ils traînent dans les rues" affirment les éducateurs.

Petit à petit des relations se créent et les langues se délient, ce qui permet aux jeunes d'échanger et parfois d'être en bonne condition pour recevoir les conseils de Pierre, Jérôme et Ben. Et la meilleure récompense c'est lorsque les jeunes réussissent à réaliser les projets qu'ils avaient évoqués avec eux.

 

Mélanie Louf. L'Avenir de l'Artois. Mer-21-7-2010.  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires