Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 15:31

Beaurains.

Une école s'inscrit activement dans le développement durable.

80 PANNEAUX SOLAIRES À SAINT JEAN.

Le projet d'établissement est déjà depuis quelques années axé sur la préservation de l'environnement. En faisant installer 80 panneaux sur le toit, l'école privé franchi un nouveau cap dans son engagement.

 

A priori, rien ne distingue cette école des autres écoles de la commune. C'est seulement quand on est dans la cour de l'école, en levant les yeux, que l'on peut voir le signe particulier de l'établissement. Depuis la fin de l'été, 80 panneaux solaires ont été intégrés au toit. Des travaux qui s'inscrivent pleinement dans l'engagement de l'école et l'équipe des parents d'élèves pour le développement durable.

L'école Saint Jean - Notre Dame vit avec son temps. L'école privée installée rue Aristide Briand est pionnière en la matière. Depuis cet été, les panneaux solaires qui sont sur la toiture attirent les regards des parents, qui saluent l'investissement. C'est au comité de gestion de l'AEP, association d'éducation populaire, qu'ils doivent cet effort. "Nous devions refaire la toiture sous peu. Après réflexion, nous avons constaté que si nous voulions installer des panneaux solaires, il était temps de franchir le pas, note le président de l'AEP, Didier Sohier. Ce projet est en lien direct avec le projet pédagogique de l'école, et il arrive dans un moment où il y a une valse des tarifs de rachat par ERDF. Au lieu d'attendre 2014 comme nous avions prévu pour refaire la toiture, nous nous sommes lancés."

 

Une première dans une école.

 

Sur les bons conseils du trésorier de l'association, Régis Manessiez, commmercial chez Géotherme, "toujours au fait des évolutions tarifaires", le comité de gestion s'est mis au travail. Financement, rencontres avec les banques,  certaines étant plus bienveillantes à l'égard des projets durables des écoles, rentabilité, etc.

Après une bonne année de travail, les travaux ont débuté en juillet : "la rentabilité de l'investissement est importante pour nous car nous sommes une école sous contrat avec l'Etat, mais nous devons aussi trouver des fonds autres que chez les familles. C'est une manière de préparer l'avenir. En 2015, nous devons nous mettre aux normes sur l'accessibilité ; nous anticipons, et nous aurons des ressources nécessaires pour cet investissement futur."

Après les réparations de la toiture, Géotherme est intervenu pour la pose des 80 panneaux photovoltaïques : un investissement de 100 000 euros, et un tout premier travail de ce type pour l'entreprise. "La pose de panneaux dans une école est une première pour nous, souligne Arnaud Lampin, le gérant de l'entreprise. Le solaire se porte bien en ce moment, mais nous travaillons toujours avec le même état d'esprit, que ce soit pour 15 panneaux ou pour 80 : la qualité avant tout. On entend beaucoup de monde parler de DD. Là au moins, cette école agit, cela change".

Avec l'équivalent de 17 kg/watt/h, sur 120 m2, "suffisant pour l'alimentation électrique d'une grande maison", l'école devrait vendre pour 8 000 à 9 000 euros par an à ERDF, soit 170 000 euros sur 20 ans.

La société est en contact avec un autre établissement de l'Arrageois pour une installation de ce type. L'exemple donné par l'école beaurinoise semble être le bon.

 

Aurélie Delforge. L'Avenir de l'Artois. Mer-29-9-10.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires