Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 13:26

9-5-12 : http://fr.calameo.com/read/0008783433ec03fae774f

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

INVESTIR SOLIDAIRE : POURQUOI ET COMMENT ?

Conférence Débat, salles des fêtes de l'Hôtel de Ville d'Arras.

Lundi 7 Novembre 2011.

Artois Emploi Entreprise.

 

- V. Baralle, animateur de la réunion :

La finance solidaire répond aux attentes des citoyens tant au niveau financier qu'au niveau social.

 

- F. Leturque, référent Pays d'Artois au développement social et solidaire :

Le sujet ESS est un sujet où il faut continuer à faire un grand travail. 600 ou 700 porteurs de l'ESS, mais leur visibilité dans le territoire est peu présente. 1er travail confié à V. Baralle, A. Six : valoriser l'ESS et la faire passer de l'ombre à la lumière. La ville d'Arras, la CUA, le Pays d'Artois seront présents et acteurs de cette démarche.

 

- V. Vercamer-Fontanes, membre fondateur du fonds de dotation "Citoyens solidaires" :

Outil créé en 2008. 800 fonds de dotation créés en France. Nouvel outil destiné au mécénat d'entreprise. But : réaliser une oeuvre d'intérêt général. A vocation à recevoir des dons et des legs, ainsi que du numéraire. Intérêt général : ne doit notamment pas fonctionner au profit d'un cercle restreint d'individus. Ressources : interdiction de recevoir des fonds publics (uniquement fonds de particuliers ou d'entreprises). Coopératives et SCIC ont vocation à promouvoir l'intérêt général (une loi va peut-être passer pour officialiser cela). Donateurs particuliers : réduction de 66% de l'Impôt sur le revenu (IRPP) ; et pour les entreprises : réduction de 60% (IS).

 

- J-P. Duponchelle, idem :

Baisse des subventions des associations. Richesse créée par les associations (11% de la richesse nationale). Au bénéfice d'initiatives durables tournées vers l'humain (circuit court de proximité). Ex : association régionale des Cigales (basée sur Lille). Ex (probable) : ressourcerie. Objectif : redonner un sens à l'économie. Donner à des acteurs du territoire.

Comité territorial "Citoyen solidaire" (basé à Arras). Comité éthique. Observatoire stratégique.

Plan d'action 2011 : Encourager des pôles d'épargne et de finance solidaire dans des régions marquées par le chômage (ex : région de Maubeuge), accompagner des créateurs d'entreprise dans le développement de leur activité (ex : aide à la formation des auto-entrepreneurs), accompagner des acteurs de filières à revitaliser (ex : filière textile), insertion de personnes éloignées du monde économique (ex : ressourcerie).

Citoyens solidaires, 81 rue Gantois à Lille, http://www.citoyens-solidaires.fr (en construction).

Dispose d'une somme de 20 000 __euros. Objectif de 1 000 000 euros.

Le comité territorial va jouer son rôle d'animation et d'information sur le territoire. 

http://www.entreprendreautrementenpaysdartois.org .

 

- F. Fourrier, responsable de l'observatoire de la finance solidaire :

Finansol fédère depuis un peu moins de 20 ans les acteurs de la finance solidaire (celle-ci est née de façon confidentielle à la fin des années 70 pour pallier aux limites de l'Etat).

3 façons : aller voir sa banque (ex : livret Caisse solidaire NPC via le Crédit Coopératif), par son entreprise (épargne salariale), en montant un club Cigales (souscrire à des parts).

Finance solidaire # ISS (investissement social et solidaire, côté au CAC 40).

Type d'activités financées : l'emploi, le social et le logement, l'environnement, la solidarité internationale, le tourisme social (ex : "Pierre d'histoire", moulins et phares non subventionnés par l'Etat, tourisme bon marché), la dépendance.

http://www.finansol.org : projets, produits d'épargne.

Idées reçues :

- la finance solidaire, ça ne rapporte rien. Faux. Réduction de 22% de l'impôt sur le revenu (?).

- l'épargne solidaire, c'est du marketing. Faux. Consolidation de 34 000 emplois, logement ou relogement de 2 500 familles, etc.

- à la mode. Faux. 700 à 800 000 épargnants solidaires. Existe depuis 30 ans.

- utopistes. Faux. Modèles économiques qui tiennent la route.

 

- Maxime Petigny, responsable de l'ingénièrie sociale au Crédit Coopératif :

Epargne salariale solidaire (50% de l'épargne solidaire). 2 dispositifs : PEE (plan épargne entreprise) et PERCO (plan épargne retraite). Entreprise solidaire : employer au moins 30% de personnes en situation d'insertion professionnelle. ISR, investissement socialement responsable. Tout l'ISR n'est pas forcément solidaire mais tout le solidaire est dans l'ISR.

Crédit Coopératif appartient à BPCE (Banque Populaire Caisse d'Epargne), 2e groupe bancaire en France.

Natixis (leader en matière d'ISR), société de gestion propre au Crédit Coopératif.

Focus sur des entreprises solidaires financées : secteur emploi (scierie palettes du littoral), secteur environnement (conservatoire du littoral), etc.

Les fonds solidaires ne sont pas indexés sur les marchés. Très peu d'actions. # titre côté.

 

- R. Kretowicz, CUA, conseiller délégué à l'économie solidaire :

Plus de publicité nécessaire. Parler toute l'année de l'ESS.

 

Notes : A. Galloni d'Istria, blog-observatoire des comportements soutenables en Pays d'Artois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires